Ça fait longtemps qu’on a pas parlé, toi et moi. Pourtant, tu me manques. J’étais parti pour écrire un long article sur un homophobe et voisin célèbre, mais mon app WordPress m’a fait défaut, j’ai perdu le travail de plusieurs heures. C’était il y a trois mois, et depuis, j’avais quelque peu perdu le courage.

Lepehant man

Ensuite, il y a eu ce problème au genou : un hygroma. N’ayant pas fait de sport pendant plus de 11 ans, et ayant une salle de sport à disposition à mon nouveau travail, le vélo elliptique a accueilli mon corps svelte en rythme certainement trop intensif. S’en est suivi cet hygroma qui m’a d’abord mené pendant 10 jours en arrêt maladie, et qui sera enfin opéré courant juin.

Capture d’écran 2016-05-20 à 21.44.29

J’avais fait quelques recherches sur Elephant man à cause de cette disgracieuse bourse qui me pousse en plein milieu de la cuisse, mais suite aux images que j’ai pu voir sur mon ami Internet, je trouvais mon problème bien ridicule. Bref, j’étais gêné.

Il faut dire que cela m’a beaucoup affecté ma vie sociale, limitant les déplacements, limitant les shootings photo, limitant les visites en famille…

Capture d’écran 2016-05-20 à 21.41.42

Cela dit, je ne pense pas que cela soit la seule raison de mon silence. Je vais bien. Ce blog, c’est un lieu où je viens quand plutôt je vais mal. Alors oui, il reste encore tant de choses à améliorer, mais mon travail se passe bien. Vraiment bien. Je me sens mieux accueilli que dans l’enfer vert, les gens autour de moi sont gentils, avenants, tendres, drôles et professionnels. J’ai eu des déboires avec une collègues, mais cela s’est terminé en happy end, enfin, au moins pour moi.

Capture d’écran 2016-05-20 à 21.53.18

Non, aujourd’hui, si je devais pointer du doigt ce qui ne va pas, cela serait son absence à elle. Le mouton fou hante mes pensées, je me lève, je me couche en pensant à elle. Que devient-elle ? Je l’imagine heureuse, et me demande quelle place j’ai à occuper dans sa vie aujourd’hui. Et j’ai peur de ses paroles (elle écrit beaucoup, à chaque fois), alors que j’ai envie d’un silence à deux, et tendre silence, où se taire suffirait. Alors je me tais. Et je l’imagine au pied de chez moi m’apportant un café et m’emmenant me balader.

13239993_10206589513125499_2985934643044550644_n

Capture d’écran 2016-05-20 à 21.38.49Mais le reste va bien, comme je te disais. Quand je dis le reste, je parle de Yo, surtout. Près de quatre ans et demi ensemble. Et aujourd’hui, sa présence suffit à mon bonheur. Sa présence depuis le début de mon problème au genou est impressionnante. Sa tendresse est sans limite. Sa douceur m’apaise mieux que mon médicament contre la tension. Et rien que le voir me laisse dans état d’exaltation (que le pauvre a parfois du mal à supporter). Sa famille, en plus de la mienne, a été d’une aide incroyable ces derniers temps. Bref, je n’imaginais pas autant toucher le bonheur du doigt avec quelqu’un, un jour.

Cela dit, bien que je ne souhaite pas que ma vie vire au cauchemar, à très bientôt !

Bye!

 

%d blogueurs aiment cette page :